GLI INFORMALI

Gli informali – International Collage Artist Collective

Collage is a way to essentially enjoy free expression art, free from corporative profit of art mainstream. Artist it’s person not a way of making money

-> facebook

 

GLI INFORMALI Zine #01 – SELF PORTRAIT OF IDENTITY

The creation of THIS community is based on the interests, personalities, and experiences of its members. Largely a digitally based network, Gli Informali has selected the first theme “Self Identity” as our attempt to learn more about each other, and create a stronger collective. Technology and collage have brought us together, how- ever we believe that the expression of our individuality through our art enables us to connect with others and strengthen our existing connection.

-> The zine

-> my work

 

art x mail

the project

Olga Lupi : Atelier #2

Pour ce second atelier avec Olga Lupi au CDAS de Cleunay, les jeunes du parcours Entrée Libre ont repris colle et ciseaux.

Première étape de la réalisation de l’affiche présente page centrale du prochain Hypocrite : Réaliser le fond d’une composition  »plastique » sur un gabarit de 15cm/15cm en papier blanc, un peu épais. L’objectif est d’éliminer le vide, il ne faut plus aucune trace de blanc. Les jeunes ont à leur dispositions des dizaines de formes, de couleurs, de nuances pour réaliser ce fond qui servira de base de travail pour chacune de leurs compositions qui doivent faire la part belle au rêve, à l’imaginaire, au surréalisme….

 

Une fois le blanc disparu, ils disposent des têtes, des corps, des objets, parfois imposants, parfois discrets, en cohérence ou de manière anarchique. Des personnages prennent vie, l’inconscient est en jeu, s’interprète et se dilue au final dans douze propositions farfelues qui composeront la page centrale du prochain numéro de notre magazine culturel et faux cul – Parution le 27 mai

img_4874
img_4837

 

Réalisation de la Page Blanche avec Olga Lupi

Ce mercredi, les rédacteurs de l’Hypocrite se sont réunis autour de l’artiste plasticienne Olga Lupi. Dans le cadre de la réalisation de la célèbre page centrale du magazine culturel et faux cul rennais, nous l’avons invité à travailler sur le rêve. Parmi les ciseaux, les cutters, la colle et des livres par dizaines, les participants au projet ont soigneusement composé des tableaux aux compositions surréalistes. Ils ont pu laisser libre court à leur imagination, prenant le temps de choisir les images et de parcourir les ouvrages que nous avions sauvé d’une fin certaine au pilon des bibliothèques rennaises il y a de cela quelques semaines.

More:

https://leblogdetoutatout.wordpress.com/tag/olga-lupi/